Caroline Lenglart

Issue de l’Institut de Formation à la Sophrologie de Paris (IFS).

Certification professionnelle de sophrologue enregistrée au RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles dont le niveau de qualification 3 est reconnu par l’Etat et niveau de qualification 5 pour l’Europe).

Membre adhérent de la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Titulaire du diplôme d’état d’infirmière.

Logo Chambre Syndicale Sophrologie Caroline Lenglart Merville

Qui suis-je ?

Ambitieuse, passionnée et motivée … je me suis régulièrement donné des objectifs pour enrichir mon parcours professionnel ! Celui-ci a d’ailleurs été jalonné de diverses expériences ayant toujours eu un lien avec la relation d’aide. Entre autre, infirmière diplômée d’état depuis décembre 2009, je me suis toujours pleinement investie dans ce métier que j’ai à cœur.

Particulièrement engagée dans la relation soignante, j’aime instaurer un climat de confiance. Je fais preuve de sens des relations humaines, de dynamisme et de prise d’initiatives et de responsabilités, mais aussi de discrétion et de gestion des émotions. Cette relation d’aide essentiellement basée sur l’écoute des patients, de leurs familles, de leurs proches et de mes collègues m’a semblé primordiale et nécessaire pour développer un savoir-faire mais surtout un savoir-être.

En effet, mes années d’expérience en réanimation polyvalente m’ont notamment permis de renforcer mon altruisme dans mes prises en soins des patients. De par mon exigence, j’ai acquis une certaine assurance en développant mes compétences relationnelles avec beaucoup d’humanité et d’humilité.

C’est en vivant constamment la souffrance des personnes malades ou de leurs proches mais aussi en côtoyant la mort au quotidien que j’ai ressenti le besoin d’être utile différemment …

Forcée de constater que nous vivons dans un monde de plus en plus stressé, ce qui a notamment des conséquences sur la santé de la population, je ressens aujourd’hui l’envie d’évoluer dans ma carrière professionnelle et de m’orienter d’avantage vers le côté humain de la prise en soin, pour mieux me retrouver et surtout d’être en meilleure cohérence avec moi-même.

Ayant découvert la sophrologie par hasard, j’ai rapidement approuvé cette méthode. Consciente des bénéfices à y gagner, je l’ai désormais inscrite comme une nouvelle hygiène de vie !

C’est donc tout naturellement que devenir sophrologue s’est imposé à moi, tel un changement de vie !

Je me suis donc lancée dans cette formation qui a su combler pleinement mes attentes. Ce fût, pour moi, une très belle expérience avec un réel retour à ma sensibilité et mon fondement qui est le relationnel, la bienveillance et le respect de l’autre par la tolérance et l’écoute.

Aujourd’hui, garante de l’éthique professionnelle du métier à travers le code de déontologie des sophrologues et grâce à mes compétences et expériences, j’ai le plaisir et l’envie de vous faire découvrir la sophrologie et de partager avec vous tous ses bienfaits.